Colocation – reconnaître et éviter les arnaques en 5 points essentiels

Nous avons élaboré ce guide pour vous permettre de reconnaître les annonces réelles des annonces frauduleuses sur internet, vous permettant ainsi de naviguer en toute sécurité.

Si vous avez un doute ou si vous avez besoin de conseils à propos d’une potentielle arnaque, n’hésitez pas à nous contacter Karine par mail sur karine@appartager.com ou par téléphone au 01 78 40 14 40.

Conseil #1: Cela semble trop beau pour être vrai ? Méfiez-vous

Généralement les scammeurs appâtent les utilisateurs en proposant de très beaux appartements, avec des photos de professionnels à l’appui, dans de très beaux quartiers (Champs – Elysées, Rue des Francs Bourgeois) pour des loyers dérisoires.

Cela semble LA bonne affaire à ne pas manquer, malheureusement il s’agit très souvent d’une arnaque.

Une fois que vous entrez en contact avec eux, après plusieurs emails échangés, ils prétextent être à l’étranger et ne peuvent donc pas vous faire visiter l’appartement.

Il est très risqué de réserver un appartement dont le propriétaire refuse toute visite. Dans ces cas-là, la précaution est de rigueur.

Conseil #2: N’envoyez JAMAIS d’argent par mandat international à quelqu’un que vous ne connaissez pas:

Les scammeurs demandent le plus souvent d’envoyer de l’argent dans un pays étranger. Pour cela, ils demandent d’utiliser un système du type Western Union ou MoneyGram, qui sont ce que l’on appelle des Mandats Internationaux.

Ces scammeurs appliquent généralement le même schéma : ils demandent une caution, qui sera envoyée à leur mère, qui vit à Londres par exemple, et en contrepartie vous recevrez un contrat signé par leur avocat puis les clefs de l’appartement.

Il est extrêmement difficile de retrouver trace d’un envoi par l’un de ces mandats internationaux et donc quasiment impossible de récupérer un jour l’argent envoyé.

N’oubliez pas que ces services sont destinés à l’envoi d’argent vers des personnes de confiance (famille, amis), que vous connaissez, et qui seront sur place pour le réceptionner.

Si quelqu‘un vous propose une alternative de ce genre, soyez extrêmement vigilant, il s’agit très certainement d’un Scammeur.

Conseil #3: N’envoyez pas d’argent, même adressé à un ami.

Elle consiste à envoyer l’argent au nom d’un ami ou à votre propre nom, puis donner aux scammeurs le reçu du virement, prouvant ainsi que vous avez les fonds nécessaires sur votre compte.

Cela semble anodin mais muni de ce reçu et d’une fausse signature, les fraudeurs parviendront à récupérer l’argent, même envoyé à votre nom.

Conseil #4: Propriétaires, n’acceptez pas de chèque de caution…… si le montant est plus élevé que prévu.

Une certaine catégorie de scammeur s’attaque principalement aux propriétaires.

Les fraudeurs  prétendant rechercher un appartement envoient un chèque de caution plus important que convenu avec le propriétaire (le plus souvent ils prétexteront un malentendu sur la somme).

Le scammeur demande alors que le trop perçu lui soit reversé. Bien plus tard, le chèque s’avérera être un faux et sera donc refusé par votre banque. Malheureusement, vous aurez déjà envoyé la différence, et n’aurez plus aucun moyen de la récupérer.

Exemple : Vous demandez une caution de 800 euros, et recevez un chèque de 1500 euros. Vous renvoyez la différence de 700 euros. Le chèque de 1500 euros étant refusé ultérieurement, vous perdez les 700 euros.

Conseil #5:  N’ayez pas peur de refuser !

Si vous avez été en contact avec un scammeur, et êtes peut-être sur le point de céder, n’ayez pas peur d’arrêter tout contact avec cette personne. Il est normal que vous craigniez des ripostes, des menaces, cependant les fraudeurs sont uniquement intéressés par l’argent. Ils vous enverront certainement un ou deux messages de relance, mais ne s’attarderont pas s’ils ne reçoivent pas de réponse.

Je suis à votre disposition si vous avez des questions.

Karine

www.appartager.com

scammeurs
scammeurs

Discussion11 Comments

  1. Bonjour Karine,

    Tout d’abord, je tiens à vous faire part de ma satisfaction, votre site est vraiment pratique, simple d’utilisation ! Cela fait un moment que j’ai recours à Appartager.com et n’ai jamais été déçu. Bravo à toute l’équipe !

    Je ne sais pas si c’est à vous que je dois poser cette question, mais je tente quand même. Il y a environ trois mois une colocation a pris fin, cependant mon ex colocataire (connue sur Appartager.com) a gardée les clefs de l’appartement, m’a laissée quelques affaires lui appartenant (un sac plein de serviettes, un arbre à chat et une vingtaine de DVD) et est injoignable par téléphone car ne répond jamais… Avant de “partir”, celle-ci m’avait garantie qu’elle repasserait prendre le reste, voila pourquoi je ne lui ai pas repris les clefs. Cela dit, il lui reste aussi un impayé d’un mois. La retenue forcée d’affaires d’autrui étant illégale, et étant donnée que je sous-loue sans contrats… Que me conseillez-vous de faire dans ce cas?

    C’est la seconde fois que je me retrouve dans cette situation, faute de ne pas être assez ferme vis à vis de mes colocataires. Les forums étant très diversifiés ainsi que les réponses qu’ils contiennent, je m’en remets à vous ! (En cas de malentendu, je ne vous incrimine en rien, je vous demande juste des conseils =D )

    Je vous remercie par avance du temps que vous me consacrez, vous prie d’agréer mes sincères salutations, et vous souhaite à vous ainsi qu’à toute l’équipe une bonne année 2010 !!

    F.

  2. Bonjour,
    Cela fait plusieurs années que je passe par votre site pour trouver des colocataires et cela s’est toujours très bien passé. Mais je n’arrive plus à me connecter sur votre site depuis le début de l’année. Je n’ai trouvé que ce blog pour communiquer avec vous. Si je suis hors sujet je vous prie de m’en excuser, mais je désirerais avoir à nouveau accès à votre site. Je vous remercie de m’aider et vous présente à vous et à votre équipe mais meilleurs voeux pour 2010.
    Cordialement. Faget N

  3. Bonjour Karine

    Chercher à se loger c’est peut être difficile mais être “loueur” c’est un problème…Lorsqu’après maints rendez-vous non assurés…vous avez trouvé votre locataire…la suite n’est pas de tout repos!
    Certains étudiants n’hésitent pas à me faire croire qu’ils vont rester l’année entière pour avoir la chambre et qui partent à la fin du semestre, en utilisant la caution comme paiement du dernier loyer (ainsi plus de recours pour ce qui est abimé),d’autres payent avec deux semaines de retard, quelques-uns emportent du matériel ou laissent les lieux dans un état de saleté consternant…nombreux sont ceux qui oublient d’annuler un rendez-vous ou de donner une réponse après entretien…Parfois le copain ou la copine s’installe pendant une une deux semaines, en ce moment, c’est la mère qui occupe la chambre(!!)alors lorsque je fais visiter les “futur” locataires…ils hésitent(on les comprend) !

    Je m’occupe de louer ce bien pour pouvoir payer les soin de son propriétaire (très âgé) et je fais pourtant beaucoup d’arrangements aux étudiants…je suis écoeurée de la conduite d’une grande partie des jeunes que je rencontre…il semble que le respect des personnes et des biens ne soit plus en vigueur!

    Je m’étonne qu’il y ait autant d’annonces d’étudiants “aux abois” qui cherchent en “urgence ” et qu’il n’y en ait pas plus qui aient” la témérité “de quitter la capitale pour 10 mn de RER…ne serait-ce que pour visiter!!!
    Que faut-il de plus:une chambre individuelle, meublée, dans un pavillon indépendant, à 10 mn des commerces et des transports, à côté de Paris, APL et réduction sur carte de transports??? Que quelqu’un me donne des conseils, vite, c’est URGENT…merci d’avance!
    J’en profite pour souhaiter une Bonne année à toute votre équipe!

  4. Bonjour,

    Tout d’abord bravo au site de appartager qui pour moi est un des meilleurs sites de colocation et qui apporte des résultats. J’en ai testé d’autre et le pourcentage de réservation avec les autres est quasi nul.Presque tous mes locataires viennent de appartager.
    Je confirme l’avis de Mireille. Je loue des chambres en colocation dans le quartier européen à Bruxelles (15 min à pied)depuis plus de 10 ans. Au début, je ne faisais pas de contrat, pas de règlement d’ordre intérieur, ne demandais pas de caution. J’invitais mes nouveaux colocataires à manger 1 fois lors de nouvelles arrivées pour qu’ils se rencontrent. Ces locataires respectaient leurs engagements. S’ils me disaient qu’ils restent pour 6 mois ils restaient 6 mois, etc…
    Malheureusement les jeunes de maintenant ne sont plus ceux de l’époque. J’ai du instaurer le contrat de bail, le règlement d’ordre intérieur et la caution locative car malheureusement certains jeunes peu scrupuleux ne respectent plus leur engagement. Tous simplement parce qu’ils veulent être sur d’avoir une chambre comme le dit Mireille. Donc ils signent un contrat qu’ils savent à l’avance qu’ils ne vont pas respecter. Mais où va t’on si la signature n’a plus de valeur. Maintenant, je demande aussi une copie de la carte d’identité et le contrat de bail est enregistré pour le bien du locataire et propriétaire. Je leur fais bien comprendre dès le départ que s’ils ne sont pas sérieux et qu’ils ne pourront pas respecter le contrat et règlement d’ordre intérieur il vaut mieux qu’ils aillent ailleurs. Les gens corrects et honnêtes apprécient que les choses soient claires dès le départ,les autres s’éliminent d’eux même.
    C’est difficile de trouver des jeunes sérieux et honnêtes.
    Si avant je louais à des étudiants (peu responsable, peu soigneux, peu respectueux du matériel mis à leur disposition) maintenant, j’ai décidé de ne louer plus qu’aux jeunes travailleurs et il y a une très grande différence.Le boulot de loueur n’est pas de tout repos.
    Il faut avoir les nerfs solides avec ces jeunes qui ont toujours réponses à tout et ce n’est jamais eux. La sélection du futur colocataire est rigoureuse pour donner une qualité et homogénéité à la colocation. Mieux vaut laisser une chambre libre un mois de plus que louer à n’importe qui pour avoir des problèmes par la suite. Quand les gens discutent dès le départ, ils discuteront aussi en partant donc à éviter. Certaines nationalités sont spécialisées dans la discutions.

  5. Bonjour,

    J’ai commencé à chercher une colocation pour la rentrée 2010, et j’ai vraiment apprécier votre site. Il est claire et agréable.
    J’ai tout de suite adhéré au principe. Je trouve que la géolocalisation est vraiment une trés bonne idée !! Surtout lorsque l’on ne connaît pas encore la ville.

    Je commence à avoir des réponses, et j’espère que cela va aboutir.

    Merci à toute l’équipe

    • Karine

      Merci Christine! Pour plus de détails sur la recherche par carte vous pouvez également consulter l’article ”Colocation – Recherche par carte”, toujours sur le blog d’Appartager!
      Bonne chance dans vos recherches!

  6. bonjour KARINE

    propriétaire de 3 apparts sur Avignon ,j’utilise votre site depuis 5 ans pour trouver des colocs .

    Cela se passe très bien à 95 pour cent ,le plus difficile est de leur faire comprendre l’ordre et la propreté ! ! !

    Après 5 ans d’adhésion ;je vous propose 1 petite idée : mentionner sur l’annonce PROPRIETAIRE l’ancienneté :un peu pour favoriser les plus accrocs à votre site ! !

    a plus !!

    emmanuel marceau

  7. Une colocation à éviter à REIMS : rue du Fond Pâté : propriétaire très intrusive, veut tout faire payer même ce qui n’est pas à la charge du locataire, aucun respect de l’intimité basique (rentre dans les chambres quand les locataires sont absents sans prévenir, etc…) à éviter!!

Leave A Reply