Êtes-vous fait pour partager votre chambre ?

En théorie, partager votre chambre vous permettra de diviser votre loyer par deux – mais il faudra sacrifier une partie de ton intimité, ton espace personnel et le droit de te balader nu(e) pour environ 250 euros de plus par mois. Vu que les prix de l’immobilier ne sont pas prêts de baisser, de plus en plus de personnes sont prêtes à tenter l’aventure. Après tout, à quel point as-tu réellement besoin de te promener en tenue d’Eve…

Mais c’est une décision importante, et il ne sera pas forcément évident de faire marche arrière. Alors, comment être sûr(e) que vous êtes fait(e) pour partager votre chambre ? Voici quelques questions à se poser pour le découvrir.

Accordes-tu de l’importance à ta vie sexuelle ?

eyebrowsSi tu comptes maintenir une vie sexuelle d’adulte en partageant ta chambre… Attends-toi à de cruelles désillusions… Le principal théâtre de celle-ci, ton lit, va devenir une zone interdite environ 70 % du temps (voir plus !) À partir de là, c’est soit chez l’autre, soit… ailleurs.

As-tu été à l’internat ?

internatL’internat est probablement ce qui t’aura le mieux préparé au partage de chambre. Si tu as pu cohabiter avec des adolescent(e)s plein d’hormones, tu pourras sans aucun doute cohabiter avec un adulte moyen.

As-tu déjà habité avec ton copain ou ta copine ?

couplePas d’internat ? Dans ce cas, avoir habité avec quelqu’un avec qui tu étais en couple est une bonne chose. Partager ta chambre sera moins romantique, mais ton expérience t’aideras à mieux appréhender le partage d’espace personnel.

Es-tu enfant unique ?

malcolmSi tu n’as jamais eu à partager une chambre avant, même pas étant enfant, alors le faire en tant qu’adulte risque d’être une expérience bizarre. Ton habituel refuge à l’abri du monde, va soudainement devenir un lieu de vie commun avec les règles et normes qui vont avec.

Est-ce ok d’avoir des gaz dans son sommeil ? De laisser vos vêtements sur le sol ? Tu devrais t’en rendre compte suffisamment rapidement… Mais si tu n’as jamais eu à te poser ces questions, es-tu sûr(e) de vouloir y répondre ?

Quel impact cela va-t-il avoir sur ton job ?

zombieAvant de te décider à partager une chambre, cela vaut la peine de te demander l’impact que cela aura sur ta carrière. Risques-tu d’être fatigué(e) ou grincheux au travail ? Ou est-ce que le loyer moins cher te permettra de te rapprocher de ton bureau et de commencer plus tôt ?

troy and abed

Priscillia M

Leave A Reply